Liste des lieux à réinventer et à réinvestir

 

Voici la liste des 22 lieux identifiés par Tous Orléans !.

Beffroi de l’Hôtel des Créneaux

Exposé : Ce lieu emblématique et incontournable place de la République était auparavant ouvert au public. Il était possible d’y monter. Aujourd’hui, pour des raisons de sécurité, il est fermé.

Éléments clés : Actuellement annexe du Conservatoire municipal de musique, l’Hôtel des Créneaux fut le premier Hôtel de Ville d’Orléans puis l’ancien musée des Beaux-Arts et des Sciences naturelles. L’Hôtel est classé monument historique.

Premières idées :

  • Rénover le Beffroi.
  • Réouvrir ce lieu au public, à la fois aux touristes et aux Orléanais.
  • Accueillir des expositions.
  • Accueillir des concerts.
  • Proposer des activités nocturnes culturelles ou festives ponctuellement.

Campo Santo

Exposé : Avec ce lieu, aujourd’hui utilisé ponctuellement pour des événements divers et variés, les Orléanais disposent d’un très grand espace en plein centre ville.

Éléments clés : Avant de servir de halle aux grains le Campo Santo a abrité l’ancien grand cimetière de la ville, construit au XIIe siècle. Ses arcades et sa porte monumentale du 16e siècle (située rue Dupanloup) sont inscrits au titre des monuments historiques.

Premières idées :

  • Ouvrir et utiliser ce lieu chaque week-end.
  • Faire des rassemblements axés sur la danse et la pratique artistique.
  • Accueillir un marché alimentaire.
  • Réhabiliter un marché de la création et de l’artisanat.
  • Mettre en valeur la porte monumentale.

Cloître Saint-Aignan

Exposé : Place importante, car unique, du quartier Bourgogne, le Cloître Saint-Aignan est entouré de l’église Saint-Aignan, de l’évêché et de l’ancienne résidence royale d’Orléans. L’architecture se marie ici parfaitement bien avec les arbres. La place est agréable, calme, dégagée avec pour partie vue sur la Loire. Certaines manifestations du quartier se déroulent ici.

Éléments clés : L’Hôtel dit « du Roi » situé au 10 rue du Cloître Saint-Aignan est classé monument historique, et plus particulièrement sa charpente, son logis et son élévation. S’il n’existe pas de château à Orléans contrairement à Blois ou à Tours, cette maison, construite en 1479, fut pourtant une résidence royale de Louis XI. Elle appartient aujourd’hui à une personne privée.

Premières idées :

  • Mettre en valeur l’Hôtel du Roi (dégagement de la vue sur le bâtiment)
  • Rendre accessible la place aux personnes à mobilité réduite.
  • Supprimer des places de parking autour de la place.
  • Installer davantage d’éclairage public.
  • Organiser une étape de la Loire à Vélo.
  • Ouvrir davantage ce lieu au lycée Saint Paul Bourdon Blanc.
  • Installer des tables de pique-nique et proposer un accueil spécifique pour des marchands itinérants de nourriture.

Jardin du Couvent des Minimes

Exposé : L’église jouxtant le Couvent des Minimes abrite aujourd’hui le service des archives départementales. Le Couvent a été construit au XVIIe siècle par l’ordre mendiant des Minimes. Le cloître offre aujourd’hui une belle perspective sur les arcades et un bel espace, trop méconnu, pour les Orléanais.

Premières idées :

  • Faire un parc ou un jardin public.
  • Accueillir des expositions.
  • Organiser des soupes populaires.
  • Accueillir un marché aux plantes.
  • Ouvrir un restaurant ou une guinguette éphémère.
  • Faire un lieu convivial et familial avec des jeux pour enfants et des tables de pique-nique.
  • Rendre ce lieu accessible aux personnes à mobilité réduite.

Porche Rue du Cloître Saint-Paul

Exposé : Doté d’une architecture moderne et discutable, ce lieu est aujourd’hui vide d’activité dans le quartier pourtant dynamique du Cheval Rouge. À l’intérieur, passé le Porche, la première accrue des remparts de la ville, construite à la charnière des XIIIe et XIVe siècles, est visible.

Éléments clés : Une demande a été effectuée auprès du Département des droits des sols de la Mairie d’Orléans afin de connaître le propriétaire de ce lieu (public ou privé).

Premières idées :

  • Accueillir un marché alimentaire.
  • Accueillir un marché aux plantes.
  • Transformer en locaux commerciaux.

Parc de la Fontaine de l’Étuvée

Exposé : Parc semi-naturel de plusieurs hectares construit en amont du nouveau quartier avenue des Droits de l’Homme, il est aujourd’hui à penser en lien avec les nouveaux habitants.

Premières idées :

  • Implanter un jardin ou une ferme pédagogique.
  • Installer des jeux pour les enfants et pour les nourrissons.
  • Faire un parcours santé.
  • Installer une œuvre d’art remarquable.
  • Faire un mini parc Pasteur.
  • Installer un réseau de fontaines d’eau.
  • Proposer des activités nocturnes culturelles ou festives l’été.

Square Rue du Pot d’Argent

Exposé : Lieu en jachère dans le quartier résidentiel à l’est de l’Argonne, ce « square » mérite d’être aménagé pour le bien être des habitants du quartier.

Éléments clés : Une demande a été effectuée auprès du Département des droits des sols de la Mairie d’Orléans afin de connaître le propriétaire de ce lieu (public ou privé).

Premières idées :

  • Faire un parc public.
  • Installer des jeux d’enfants.
  • Installer un jardin partagé avec des initiations au jardinage.

Dalle de La Source

Exposé : La dalle entourée d’immeubles imposants, dont la T17 qui sera détruite prochainement, a vieilli. Elle donne aujourd’hui l’impression d’un grand courant d’air, peu humanisée.

Premières idées :

  • Végétaliser et penser la circulation et le repos des habitants.
  • Proposer le départ d’un parcours de visite de La Source et de son architecture.
  • Implanter une petite zone commerciale.

Place Albert Camus

Exposé : Très utilisée par les salariés des chèques postaux, des commerçants du marché alimentaire du jeudi et du samedi, ou par les supporters de l’USO les soirs de matchs, la place reste déserte le reste du temps. Elle ressemble aujourd’hui davantage à un parking qu’à une place digne de ce nom.

Premières idées :

  • Construire une halle et une « vraie place » de marché.
  • Installer des tables de pique-nique.
  • Valoriser l’entrée de la piscine découverte, notamment pour proposer des animations nocturnes l’été.
  • Créer un jardin public.

Serre du Parc Floral

Exposé : Aujourd’hui véritablement abandonnée, la serre, et son restaurant gastronomique, était au cœur des Floralies de 1967 qui a accueilli plus de 2 millions de visiteurs à l’époque. Il faut noter que le Parc Floral reste le lieu le plus visité du Loiret.

Premières idées :

  • Faire un arboretum.
  • Créer un musée de la Rose et de l’horticulture, en proposant des stages et initiations.
  • Réhabiliter le restaurant.
  • Transformer en salle de réception, de spectacles et cérémonies ou de banquet avec cuisine et espace de bal.
  • Transformer en serre tropicale avec 2 ou 3 petits restaurants éphémères et de spectacles divers.
  • Accueillir des expositions.
  • Faire un lieu expérimental à énergie positive.

Stade Omnisports de La Source

Exposé : La conception de ce lieu, qui a plus de 40 ans, ne répond plus aux objectifs ambitieux auxquels notre club de foot peut prétendre et à la consolidation d’un club professionnel. Le déménagement récent de l’auberge de jeunesse engage à repenser l’ensemble de ce lieu. Doté d’une capacité de 7000 places, le stade a connu en 1980 une fréquentation record de 12000 personnes.

Premières idées :

  • Repenser le stade en lien avec le quartier (parkings, accès pour les habitants, complexe sportif ouvert à tous, etc.).
  • Construire des salles pour les associations sous les tribunes actuelles.
  • Repenser un centre de formation performant.
  • Construire un nouveau stade couvert (sur l’actuel site ou sur le site des Montées), d’une capacité minimum de 8000 places, extensible, avec possibilité de moduler pour d’autres événements sportifs (rugby, basket, etc.) ou culturels (concerts, etc.).

Palais des Sports

Exposé : Alors que le projet COM’ET, s’il se réalise, aurait un impact certain sur l’offre d’événements sportifs dans la ville, et que le projet de piscine sur le site de l’ancienne prison aura aussi des conséquences sur la pratique sportive et ludique de la natation, aucun projet n’a pour l’instant été évoqué pour le Palais des Sports vieux de 54 ans. Par ailleurs, de nombreux gymnases dans le secteur proche sont en mauvais état.

Premières idées :

  • Rénover complètement le Palais et la grande salle de 3222 places si COM’ET ne se fait pas, notamment en y construisant un parking.
  • Proposer une programmation culturelle ponctuelle, en rénovant la qualité acoustique de ce lieu.
  • Faire de ce lieu un ou plusieurs gymnases ouverts aux plus petits clubs de la ville.

Rue Charles le Chauve

Exposé : Rue constituant véritablement le cœur du quartier des Blossières, elle ne sert aujourd’hui que de parking et d’espace pour le marché du mardi matin.

Premières idées :

  • Réaliser un véritable espace commercial.
  • Réaménager la rue, notamment avec des pavés, des fleurs, des arbres.
  • Installer des équipements sportifs autonomes.
  • Ouvrir des espaces, visibles dans la rue, pour le street-art.

Square Boulevard Guy Marie Riobé

Exposé : Lieu confidentiel et peu fréquenté, ce lieu dispose d’un très grand espace de verdure où il est agréable de ne plus entendre la circulation automobile.

Éléments clés : Une demande a été effectuée auprès du Département des droits des sols de la Mairie d’Orléans afin de connaître le propriétaire de ce lieu (public ou privé).

Premières idées :

  • Rénover l’ensemble des éléments de la place (boulodrome, bancs, poubelles, etc.).
  • Repenser l’accessibilité globale, et notamment des personnes à mobilité réduite, de ce lieu.
  • Installer davantage d’éclairage public.

Terrain des Groues

Exposé : L’ancien terrain militaire des Groues s’étend sur 25 hectares. Depuis 10 ans, les villes d’Orléans et de Saint-Jean de la Ruelle n’y ont toujours pas réalisé de projet. Il dispose d’un très grand potentiel pour construire un nouveau quartier à Orléans.

Premières idées :

  • Construire un éco-quartier, en favorisant la mixité sociale.
  • Faire une coulée verte en implantant des lieux de loisirs pour tous (mur d’escalades, mini-golf, théâtre de plein air, etc.).
  • Construire des logements.
  • Installer un jardin partagé.

Place d’Armes

Exposé : De nombreux logements sont venus terminer l’expansion du quartier Dunois/Sonis au cours des dernières années. La place, qui est un grand espace ouvert, avec une pelouse centrale et un double mail périphérique de marroniers, doit permettre de nombreux usages.

Premières idées :

  • Planter davantage d’arbres pour lutter contre la pollution ambiante.
  • Installer davantage d’éclairage public.
  • Installer des barbecue à usage permanent.
  • Implanter un mini-stade.

Tête nord du Pont de l’Europe

Exposé : Disposant d’un fort potentiel (arrêt de tram, parking-relais, passage du pont de l’Europe), cet espace ne sert aujourd’hui que de parking sauvage. Il doit être pensé en relation avec une meilleure entrée de la tangentielle.

Premières idées :

  • Construire un Auditorium avec une architecture « transparente » et moderne.
  • Construire une Maison de la Loire.
  • Construire une Maison de l’Europe.
  • Repenser la circulation automobile de la zone.

Bords de Loire sud

Exposé : Les bords de Loire sud sont encore très investies par la présence automobile et se prêtent peu aux promenades familiales. L’aspect sauvage doit néanmoins être sauvegardé.

Premières idées :

  • Créer un parcours santé.
  • Étendre le Festival de Loire sur ces rives.
  • Supprimer définitivement l’accès aux voitures sur ces rives.

Impasse de la Demi Lune

Exposé : L’impasse prend la forme d’une petite place donnant sur un bras du Loiret, au sein d’un quartier méconnu des Orléanais, derrière le Zénith et le Parc des expositions.

Premières idées :

  • Faire un espace de « pêche pour tous » où les enfants, et les grands, pourraient apprendre la pêche, découvrir la faune et la flore du Loiret.
  • Construire un préau servant d’espace partagé pour les habitants du quartier.

Lab’O

Exposé : Ancienne usine pharmaceutique d’Orléans, le bâtiment imaginé par l’architecte Jean Tschumi abrite depuis 2016 une pépinière d’entreprises spécialisées dans le numérique. Les nombreux mètres carrés supplémentaires aujourd’hui non-utilisés par l’activité économique permettent d’imaginer aisément ici un « tiers-lieu », à l’image de ce qui se fait à Bordeaux ou à Lille. Il s’agit de créer bien plus qu’un lieu d’émulation collective, de rencontres ou de mise en relation des acteurs, mais un véritable écosystème favorisant les mutualisations sur des projets ayant un impact sur notre vie en société.

Premières idées :

  • Ouvrir le bâtiment au grand public et aux associations, notamment les terrasses avec la vue imprenable sur le centre ville et la Loire.
  • Investir en logements, notamment pour ouvrir un centre d’accueil pour les personnes sans domicile fixe.
  • Construire des salles de conférences et de débats avec une capacité intermédiaire par rapport à l’existant à Orléans.
  • Construire une Maison de la Loire.
  • Introduire des ateliers et des résidences d’artistes.
  • Installer des espaces de vie coopératifs (supérette, crèche, bar, etc.) et de coworking.

Place Domrémy

Exposé : Au cœur du quartier Saint-Marceau, cette charmante petite place, faisant penser aux places de villages, n’est actuellement que très peu utilisé, si ce n’est lors des Fêtes de la Saint-Fiacre.

Premières idées :

  • Accueillir un marché alimentaire.
  • Installer davantage de bancs.
  • Supprimer des places de parking autour de la place.

Tourelles du Pont George-V

Exposé : Lieu emblématique de l’Histoire du franchissement de la Loire à Orléans, les deux tourelles du Pont George-V sont bien installées dans le paysage urbain mais doivent être ré-appropriées par les habitants. En effet, l’histoire de ces bâtiments n’est pas très connue alors qu’ils offrent une magnifique opportunité de rapprocher la Loire des Orléanais.

Premières idées :

  • Ouvrir et utiliser ce lieu chaque week-end.
  • Organiser des visites architecturales et historiques à l’aide de l’un des deux pavillons.
  • Installer un kiosque à rafraîchissements.
  • Installer un atelier de réparation et de restauration cycliste.
  • Faire un espace de sensibilisation à la protection de l’environnement.
  • Accueillir des expositions temporaires.

Imaginez l’avenir de la ville : proposez des idées supplémentaires sur chacun de ces lieux, proposez en de nouveaux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close