Insufflons une nouvelle dynamique pour nos commerces

Imprimez et diffusez le flyer

La place des commerces est primordiale. lls structurent la ville, son urbanisme, ses relations sociales, et façonnent son image. Ils méritent donc toute notre attention.

À Orléans, la politique commerciale est peu volontariste et très souvent hypocrite vis-à-vis des petits commerçants et des artisans. S’il ne faut pas les opposer aux grandes enseignes, il est indispensable de les défendre en priorité car ils irriguent l’économie locale.

Dans le même temps il est essentiel de transformer les nouvelles formes de consommation en réponses concrètes et innovantes pour l’artisanat, le commerce et les services affiliés.

Préserver l’hyper centre et revitaliser les quartiers

Nous proposons de stopper l’extension des espaces commerciaux en périphérie pour qu’aucun mètre carré de plus ne dénature nos entrées de métropole. En 10 ans près de 135.000m2 supplémentaires ont été octroyés pour des activités commerciales, dont 57% rien qu’à Saran, Ardon et Chécy.

Nous proposons de repenser le plan de circulation, de signalisation et de stationnement en centre-ville afin d’en améliorer l’accessibilité. Il s’agit aussi de limiter la circulation aux poids lourds en proposant une livraison par véhicule électrique ou tram-fret.

Nous proposons de faire du centre ville un centre commercial à ciel ouvert en y piétonnisant la moitié des rues. Il y faut plus de bancs, diffuser de la musique, réfléchir à l’aménagement de rues couvertes, de conciergeries, etc.

Améliorer l’offre

Nous proposons de réorganiser les marchés de plein air en développant les micro-marchés spécialisés dans tous les quartiers ainsi qu’en étandant les horaires des grands marchés de la ville.

Nous proposons d’encourager les initiatives coopératives et les boutiques éphémères de manière à laisser les porteurs de projets expérimenter.

Nous proposons de renforcer le droit de préemption urbain, notamment en pieds d’immeubles, afin de maîtriser l’installation des enseignes. Il convient également d’ouvrir des commerces dans les résidences collectives.

Nous proposons de permettre une ouverture plus tardive de tous les bars durant toute l’année, au moins jusqu’à 2 heures les jeudis, vendredis et samedis.

Donnez votre avis

Rejoignez-nous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s